DRUNKULA

DRUNKULA

DRUNKULA

Vous rappelez-vous vos descentes dans les bouteilles d’alcool de vos Folks ? Mixer toute cette booze et vous faire un joli cocktail de mémoire. Vous avez dû réussir à sortir une couleur noirâtre, un genre de truc sirupeux qui avait bon goût, mais qui vous flanquait un vieux mal de crâne, si tenté qu’il ne vous faisait pas vomir ou conduire directement à l’hosto.

DRUNKULA combine imprudemment les grooves de la Motor City et la grandiloquence du Hardcore avec une modernité et une générosité sans faille. De quoi vous faire de nouveau un joli cocktail perso à adopter. Et pendant que vous admettrez que tout cela sonne foutrement bien, remémorez-vous votre arrêt cardiaque, votre vomi et votre séjour à l’hosto.

Emergeant des couilles hargneuses de la scène canadienne en 2004, plus précisément de Toronto, DRUNKULA abrite le finaliste de la Much Music VJ search, Andrew ‘Stroke’ Todd et le double vainqueur du Meilleur Bassiste de Toronto par Now Magazine, Nick Sewell (ex-The Illuminati). DRUNKULA s’est fait les dents en partageant la scène avec des grands noms du Rock Garage tels que The Fleshtones, Radio Birdman, The Dirtbombs, The Cribs et les Priestess.

Epaulés par le guitariste Steve Scarlet et le batteur Brian Christopher du légendaire groupe acid-punk The Sinisters, DRANKULA possède le pedigree le plus sale et méchant que Toronto ait jamais offert.

Après un 12 titres crachés à la gueule en 2005 intitulé The Caketaker, DRUNKULA nous délivre un nouvel album produit par Ian Blurton. Dénommé ALL NEW MOVES, il contient 10 brûlots fiévreux qui ressemblerait à 10 coup de poings, directs et uppercuts compris, dans la gueule et le ventre.

Pour mettre K.O debout le public européen, le disque sera complété de The Caketaker dans une version DeLuxe. De quoi jetez l’éponge !

ANDREW TODD VOCALS STEVE SCARLET GUITAR BRIAN CHRISTOPHER DRUMS NICK SEWELL BASS

 

Application


Affichage par page
Trier par

DRUNKULA - ALL NEW MOVES

8,99 €