GRIFFIN, TODD

GRIFFIN, TODD

GRIFFIN, TODD

Todd Griffin a signé sur Geffen dans les années 90 en tant que vocaliste au sein du groupe The Graveyard Train. De nos jours, Todd n’est plus dans les petits papiers des majors compagnies et garde le contrôle complet de sa carrière solo, libre de choisir ses orientations musicales, plus ou moins éloigné de The Graveyard Train. Son premier album solo est sorti en 2003. Intitulé Trial By Fire et signé sur Northern Mechanical, il montrait ce mélange de hard rock mystique et spirituel qu’un artiste pouvait délivrer enfin sans aucune pression commerciale et direction artistique. Cet album permit à Todd Griffin de faire partie du casting musical des premières saisons de That’s 70’s Show et d’entamer une tournée en solo. Trial by Fire sera bientôt réédité par Bad Reputation avec des titres bonus. Profitons de cet intermède pur signaler la sortie également dans le premier semestre de l’album Griffin, album inédit et plutôt heavy, entre Led Zeppelin et Black Sabbath, avec quelques pincées d’artistes que Todd vénère tels que Bob Dylan, Tom Petty et Neil Young. Mais revenons à l’histoire de Todd Griffin fraichement débarqué à Los Angeles ! Avec un groupe dénommé NRG (si, si !), il est à l’affiche du troubadour en compagnie de Guns’N’Roses et autre Poison. Son nom circule dans la Cité des Anges et Bon Jovi lui paye un billet pour le rejoindre à Londres. Expérience peu enrichissante niveau argent mais très intéressante niveau star system. De retour aux USA avec 27 dollars en poche, il rejoint The Graveyard Train (patronyme provenant d’un titre du Creedence Clearwater Revival). Après 5 shows, le groupe reçoit 8 propositions de majors. Finalement Geffen remporte le lot mais il s’avère vite que les priorités musicales passent après les fêtes et le train déraille assez vite. Et nous voilà donc en 2014. Todd a gardé beaucoup d’amis dans la profession comme Jack Russell et Mark Kendall (Great White) mais aussi pas mal de connaissances. C’est ainsi que pour son troisième album solo, il s’est entouré de jolis requins évoluant dans des eaux bluesy : Mitch Perry (U.F.O). Jorgen Carlson ( Gov’t Mule), Doug Pettibone (Lucinda Williams ) et encore Arlan Oscar (Joe Bonamassa). La voix et le jeu de guitare de Todd Griffin n’ont pas changé. L’artiste adore la soul, le blues, le rock et ça transpire sur cet album. Ne crie-t-il pas de sa belle voix éraillée « Stand Up For Rock’n’Roll, Stand Up and Free Your Soul » ? Glory Train et sa rythmique stonienne, Mountain King et son relent de bayou à la CCR et encore Devil Women et son inspiration burdonnienne sont de beaux brûlots. Geronimo, These Days et Voice Of The People ne sont pas en reste et sont groovy à souhait. Faisons le court : on tient ici un album jouissif, exaltant et excitant. Todd Griffin devrait parcourir l’Europe en 2015. Seul ou accompagné, qu’importe, l’homme est affable et a tellement à offrir. Ça promet de belles rencontres.

 

 

Application

Infos

 

Albums


Affichage par page
Trier par

TODD GRIFFIN-MOUNTAIN MAN

11,99 €

TODD GRIFFIN-7 DAYS TO THE SABBATH

11,99 €