SMOKING MARTHA

SMOKING MARTHA

SMOKING MARTHA

Créé par la chanteuse sensuelle Tasha D et le guitariste Mick Broome, adepte de rock’n’roll sauvage, Smoking Martha a complété son line-up avec la venue d’Azz (guitare rhytmique), Matty (basse) et Jordon (batterie).

Les rockers australiens ont enregistré leur premier E.P à l’Airlock Studios en 2014 en compagnie de Ian Haug, le producteur de Powderfinger. Sobrement intitulé Smoking Martha, le E.P comprenait 5 titres brûlants dont le single Sweet as Honey qui a su toucher les radios internationales. Sur la vague de ce succès, le groupe va continuer d’écrire de nouvelles compositions et faire équipe avec le producteur “Matt Bartlem” (Jarryd James, Matt Corby, Dead Letter Circus) afin de plancher sur son premier album, In Deep.

Avec la majorité des groupes, vous pouvez pointer deux ou trois références musicales qui semblent diriger leur vision artistique. Ce n’est pas aussi simple avec Smoking Martha.  Bien que l’atmosphère générale soit placée sous le signe de vibrations Classic Rock ou d’un subversif et viscéral Garage-rock, il ne vous appartient qu’à trouver les composantes des différents pierres qui construisent cette merveilleuse mélodie architecturale. Find A Way possède des nuances gothiques, le dramatique Ebb Of The Tide flirte avec des changements de dynamique tandis que So Lonely ouvre l’album  avec des guitares punkies, pied au plancher. Et plus vous allez peler ce nouveau fruit australien, plus vous trouverez de nouvelles saveurs : du Blues poussé à l’extrême, de l’intensité grunge ou des ambiances de bar enfumé. La voix de la chanteuse Tasha D mérite toute attention. C’est un parfait condensé entre celle de Chrissie Hynde et de Gwen Stefani, peut-être plus portée sur celle de la vocaliste des No Doubt, mais en plus profonde et trempée dans l’alcool. Pour faire court, la voix de Tasha D est un diamant brut, non polie, qui figure actuellement dans le Top Ten des meilleures vocalistes féminines.

L’énergie scénique du groupe a vite fait de l’emmener en ouverture de tournée de pointures internationales telles que Seether, Uriah Heep, Everclear, Dallas Fransca, Electric Mary et plus récemment Cherry Bomb, la  “Cherie Currie” des The Runaways. Smoking Martha a aussi fait trembler les murs des plus grandes salles australiennes telles que les Corner Hotel, Cherry Bar, Yah Yah’s, Vineyard et Geelong’s Barwon club à Melbourne. Les Eaton’s Hill Hotel, The Triffid, The Hifi (Max Watts) The Tivoli, Crowbar, The Zoo, Gold Coast’s Coolangatta Hotel, Hard Rock Cafe, Miami Tavern de Brisbane ou le fameux Frankie’s Pizza de Sydney. Bien sûr les festivals n’y ont pas coupé : Wallapalooza, The West End festival, Dead of Winter Festival etc

Ces deux dernières années, Smoking Martha a mis les bouchés doubles et les fans se sont vite empressés de rejoindre le parfait groupe au son parfait au parfait moment. Smoking Martha est programmé désormais pour conquérir l’Europe. L’avenir du Rock avec Smoking Martha ne semble pas uniquement brillant mais sataniquement fumeux !

Application

Application

Application

Application

 

Infoshttps:

  • site web : http://smokingmartha.online/
  • Contact promo : Éric Coubard (badreputationfrance@free.fr)
  • Contact scène : Brad : wreckingcrewtouring@hotmail.com

 

Albums


Affichage par page
Trier par

SMOKING MARTHA

9,99