KILLING MOOD

KILLING MOOD

KILLING MOOD

L’Amour et la Mort…Deux sujets qui nous tiennent à coeur. Le premier dont nous avons vitalement besoin et que nous souhaitons vivre ardemment, le second que nous essayons d’éviter le plus souvent, en vain.

KILLING MOOD est le nom de scène de Belinda Kordic. Cette jeune artiste vient de créer un album autour de ces deux thèmes inextricablement liés.

Belinda est née en Australie de parents croates et hippies dans l’âme. Une grande partie de sa vie se lit comme un roman de Charles Bukowski. Elle a vécu d’intenses expériences, allant même jusqu’à embrasser une vie de clocharde. De nos jours, elle est devenue plus stable. Après la séparation de son premier groupe, Stabb, en 2003, Miss Kordic s’est vite mise à l’écriture de nouvelles chansons, allant chercher un nouveau style, cherchant une direction musicale différente. Ainsi est né Killing Mood.

Les compositions de Killing Mood, tant au niveau textes que melodies, sont mélancoliques, sombres, sérieuses et magnifiques. Certaines sont humoristiques et faciles à l’oreille. Love Burns contient par exemple beaucoup d’ironie, le personnage central allant jusqu’à tuer son homme. Sur l’album entier, le thème de la Mort est en premier plan, pas seulement son côté triste et douloureux, mais surtout son cheminement au travers de l’esprit humain, de sa naissance à sa disparition. Les influences musicales de Belinda Kordic vont de Nina Simone, Fleetwood Mac à Benjamin Smoke en passant par Johnny Cash et au chanteur de Blue-Grass, Ralph Stanley. Ces trois derniers artistes l’ont énormément influencée. C’est la raison notamment de la présence du banjo dans ses enregistrements.

La splendide version de Strange Fruit, déjà magnifiée par Billie Holiday, est l’un des grands moments du disque. À l’intérieur de ce paysage musical, vous trouverez des teintes jazzy et country. La voix envoûtante de Belinda associée à cette mélodie émouvante en font une unique pièce de musique délectable à écouter. Mais toutes les influences ne sont pas que musicales : la folie, la vieillesse, la vie, la mort jouent ici leur plus grand rôle.

KILLING MOOD est une œuvre originale, percutante et intime. Rares sont les disques qui possèdent autant de lyrisme, de profondeur et d’humanité.

Just Another Love Song est produit par Ronald Bood. «Il était très important que je travaille avec quelqu’un qui respecte et partage mes visions et mes idées. J’ai trouvé l’homme idéal dans Bood »
 

Application

 

Application


Affichage par page
Trier par

KILLING MOOD - JUST ANOTHER LOVE SONG

11,99 €