THE BOYZZ

THE BOYZZ

THE BOYZZ

The Boyzz est un groupe Américain de Hard Rock bluesy éphémère fondé à la fin des années 70 dans une petite ville située au nord de Chicago, Fox Lake, dans l'Illinois et composé de Dirty Dan Buck (chant, guitare, harmonica), Mike Tafoya (guitare), Gil Pini (guitare), David Angel (basse), Kevin Cooper (batterie) et Anatole Halinkovich, maintenant connu sous le nom de Tony Hall, (piano, orgue, synthès).

'Hard Rock Band' comme seuls les Etats Unis sont capables d'en donner, il mélange fureur et énergie avec une redoutable efficacité. Son Hard Rock vif, tranchant, avide d'espace au fort relent sudiste, à l'instar de ses aînés Lynyrd Skynyrd et Black Oak Arkansas et son seul album enregistré en ont fait un groupe culte.

La pochette de cet album évoque une période désormais révolue: les années 50.  Elle montre, sur le recto, Dirty Dan Buck, le chanteur du groupe, devant une Hydra-Glide dans une pose rappelant Marlon Brando dans "L'équipée sauvage" (le film de Laslo Benedek) et au verso, l'ensemble du groupe.

Hard Rock bien graisseux est fortement teinté d'influences Boogie et Southern Rock, l'alchimie entre les six musiciens fonctionnent à merveille, The Boyzz était un combo inspiré, affamé et avait le feu sacré.

Le sextet a eu la bonne idée de parsemer ses compositions de cuivres, de piano, d'harmonica, de saxo et, accessoirement, de synthés. Ces ajouts n'enlèvent pourtant rien à l'impact rugissant et dévastateur des Gibson sur l'ensemble de cette oeuvre et, à son écoute, on comprend mieux pourquoi The Boyzz a été adopté par les bikers de l'époque...

Ce Rock surpuissant est des plus convaincants: C'est un super disque de Rock, un album ravageur tirant même franchement du côté Southern Rock avec des guitares jouissives et affutées, des hymnes à reprendre à tue-tête et surtout la voix de Dirty Dan Buck, le chanteur-hurleur de ce gang radioactif, rocker de la grande espèce dont le larynx rocailleux rappelle surtout Bob Seger.

Dans la tradition d'un Rock graisseux made in Motor City, voilà un groupe qui parvient à avoir un son moderne, ce qui ne gâche rien. Au-delà de cette indomptable fureur, des paysages musicaux se dessinent à renfort de synthétiseurs qui donnent une facture très particulière au son de ce groupe.

Ce qui fait que cet album fut l'un des plus violents de cette époque-là.

Devenu une sacrée référence pour des groupes tels que The Four Horsemen, Raging Slab, Little Caesar ou plus récemment, American Dog, Nashville Pussy, l’album unique n’a pas été réédité depuis 2001.

Pendant leurs quelques années d'existence, ils sont partis en tournée avec rien moins que Aerosmith, The J. Geils Band, Meatloaf, UFO, Cheap Trick, Rush, Judas Priest et REO Speedwagon…

Application


Affichage par page
Trier par

THE BOYZZ - TOO WILD TO TAME

11,99 €