MOTHER SUPERIOR

MOTHER SUPERIOR

MOTHER SUPERIOR

Jusqu'en 2003, Mother Superior était surtout connu comme l'une des attractions scéniques les plus impressionnantes de la Côte Ouest américaine. Groupe attitré du robuste Henry Rollins depuis 1998, ce trio de Los Angeles avait déjà étrenné son rock volcanique sur des centaines de dates en soutien du "poète punk", tout en continuant à se produire sous son propre nom. Résultat logique de ces tournées titanesques, Mother Superior ne tarda pas à drainer une audience de plus en plus large à ces concerts et à se forger une réputation d'ouragan scénique à en faire trembler les pourtant très solides BellRays. Cinquième album de ce trio surpuissant, Sin avait permis à Jim Wilson, Marcus Blake et Jason Mackenroth de sortir brillamment des réseaux de l'auto-production en livrant un pur condensé de rock'n'roll, réunissant à la fois l'esprit du MC5 et la "vision" de Led Zeppelin. Depuis, le groupe est parti accompagner Wayne Kramer en tournée, mais a aussi effectué toute une série de concerts, à travers le monde (Australie et Japon compris), avec les vétérans de Black Flag (Rollins, Keith Morris et Chuck Dukowski). Il y a quelques années, le groupe avait déjà participé à l'album Rise Above (un projet initié par Rollins lui-même), sur lequel il avait accompagné Iggy Pop, Mike Patton, Lemmy de Motorhead, Queens Of The Stone Age, Tom Araya de Slayer et d'autres sur 24 reprises de Black Flag. Plus récemment, Mother Superior a également servi de "backing band" à Daniel Lanois (producteur de U2, Bob Dylan, Willie Nelson et Peter Gabriel) lors de la tournée accompagnant la sortie de son album Shine. Le soir du premier concert, le trio s'est même payé le luxe d'accompagner Richie Havens sur le mythique "Freedom" lors d'un rappel d'anthologie. Malgré toutes ces activités parallèles, les trois de Mother Superior ont quand même trouvé le temps d'écrire et d'enregistrer 13 Violets, un brillant sixième album qui leur permet d'élargir leur palette d'une façon très significative tout en continuant à délivrer l'un des rocks les plus fracassants de la scène actuelle. Le sixième album avait été l'occasion pour le trio de s'engouffrer dans quelques brèches encore plus surprenantes comme cet hommage aux chefs-d'oeuvre de la Tamla Motown.

Mother Superior s'affirme toujours comme le combo le plus puissant du rock contemporain. Ayant parfaitement retenu les leçons des anciens du MC5, le trio prouve une nouvelle fois ici, qu'il est, au même titre que les White Stripes, les BellRays ou Queens Of The Stone Age, l'un des rares à pouvoir ainsi conjuguer des influences "classiques" très présentes (Led Zeppelin, MC5, Stooges) à un vrai sens de la modernité. Mother Superior va participer à un Tribute to Motörhead et un autre aux Beatles en fin d’année afin de fouler le sol européen en début 2006 pour une tournée qui promet énormément.

Le trio californien MOTHER SUPERIOR est de retour avec un septième album. Passer de Fargo sur Bad Reputation fut chose aisée pour le groupe tant les deux labels possèdent le même gage de qualité et d’intégrité, nonobstant le fait que les deux managers de ces deux boîtes indépendantes françaises soient amis de longue date.

MOANIN’, septième merveille du groupe, contient donc 11 titres autoproduits par MOTHER SUPERIOR dans son plus pur style Heavy-Soul. La première moitié de l’album a été enregistrée sur de l’Analogue avec Brian Kehew, l’autre moitié a été effectuée sur Pro-Tool avec Chris McClure assisté de Jay Ruston. La session complète a été faite à Los Angeles à l’exception de certaines voix et de certains chœurs et cris (Jack The Ripper) à Paris.

MOTHER SUPERIOR ne renie pas ses influences que sont Thin Lizzy, Kinks ou les Rolling Stones sur des titres comme "Get That Girl" "Meltdown" "Little Motor Sister" et "Forkintheroad", influences déjà bien visibles sur les précédents albums. Une nouvelle et puissante énergie, par contre, se dégage de "So Over You" et du très MC5 "A Hole.", proche du trio garage rock. Et que dire de l’élargissement de sons de "Devil Wind" du son Who/Badfinger de "Not For Me To Say" et de l’intro funky de "This Song Reminds Me Of You" ! Sans omettre, le titre le plus rageur, le plus heavy et le plus effrayant du groupe à ce jour, le dénommé "Jack The Ripper" où apparaissent pour un court moment les exercices de voix de Dave Matthews que Jim Wilson a enregistrés backstage quand MOTHER SUPERIOR s’est produit en compagnie de DANIEL LANOIS, qui ouvrait alors pour le Dave Matthews Band.!! Saurez-vous les trouver ??!!!

Ce nouvel album voit également les débuts aux enregistrements du batteur Matt Tecu, qui se produit depuis deux ans sur scène avec le groupe. Le son de MOTHER SUPERIOR ne change pas d’un iota avec ce changement de personnel et reste très rock et hard, bien que Matt ait apporté un groove unique en montrant un réel talent de percussionniste.

MOTHER SUPERIOR connaît un engouement de plus en plus saisissant en Europe et est conscient que ses compositions ne peuvent que séduire les Festivals de Rock de cette partie du monde. Ne cherchez pas de concept à MOANIN', les compositions ne sont que de solides et furieuses offrandes au rock 'n roll.

Nouvelle maison de disques, nouveau distributeur, nouvel album mais toujours cette vieille fidélité au Rock. MOANIN’ est plus qu’un clou enfoncé, c’est une porte ouverte au futur succès du groupe dans nos contrées.


Affichage par page
Trier par

MOTHER SUPERIOR - MOANIN

8,99 €